Au lendemain des élections européennes, l’Europe et la France se retrouvent devant un défi historique.

Dans de nombreux pays de l’Union européenne, l’extrême droite arrive en tête ou en seconde position et obtiendrait près de 200 élu.es, pesant ainsi plus fortement que jamais au Parlement européen. Les plus fortes progressions sont enregistrées en France par le Rassemblement national, en Italie par Fratelli d’Italia, au Pays-Bas par le PVV et en Allemagne par l’AFD. Cette progression des forces d’extrême droite est d’autant plus dangereuse qu’elle s’oppose frontalement aux immenses défis à relever sur le continent européen et aux réponses émancipatrices à y apporter.

Pour l'augmentation des salaires, l'abrogation de la réforme des retraites et de l'assurance chômage, la défense des collectivités et de nos services publics en ville comme à la campagne, nous manifesterons ce week-end. Nous répondrons par ailleurs aux décisions prises par les organisations en intersyndicale qui nous invitent notamment à entendre l’urgence sociale et environnementale et faire résonner les aspirations des travailleuses et des travailleurs lors du scrutin législatif à venir. Un scrutin dans lequel nous combattons l'extrême droite nourrie par la politique d'E.Macron, danger pour nos libertés et pour le vivre ensemble.

Les lieux de rendez-vous samedi 15 juin :
      -  Rassemblement à Nantes à 14H00 - Miroir d’eau
      -  Rassemblement à Saint-Nazaire à 11h00 - place de l’Amérique Latine
      -  Rassemblement à Châteaubriant à 11h - Hôtel de Ville
      -  Rassemblement à Ancenis à 10h - Station Ess

La Fédération de Loire-Atlantique du PCF tient à remercier les électeurs ayant soutenu la liste de la Gauche Unie pour le monde du travail menée par Léon DEFFONTAINES lors de ces élections européennes.

A l’heure de l'annonce de dissolution, du retour des politiques d’austérité, d'une extrême-droite aux portes du pouvoir, il est plus que jamais nécessaire de renforcer notre camp social, la gauche et les forces de progrès pour contester ces orientations et construire de nouveau un chemin d’espérance pour les Français dans le cadre des prochaines législatives comme après. Malgré le score du RN qui culmine à plus de 31% et une abstention encore bien trop élevée, notre campagne et le discours de notre tête de liste auront contribué à démasquer l’imposture de l’extrême-droite et de son programme antisocial. 

Le programme présenté pour les européennes par le Parti communiste français et ses alliés de la liste « Gauche unie pour le monde du travail » - Gauche républicaine & socialiste, l’Engagement et les Radicaux de Gauche, après le constat d’une construction européenne néolibérale et capitaliste qui a failli pour les classes populaires, propose de reprendre la main sur la destinée du continent.

« Je suis né à Amiens et suis issu d’une famille nombreuse : nous sommes quatre et mon père, fils d’agriculteur, a 15 frères et sœurs. Ma famille est ancrée dans le bassin d’Amiens depuis longtemps avec quelques ascendances en Irlande et en Belgique. J’ai adhéré à la JC à 17 ans, en 2013, en participant à ma première manifestation. C’était la découverte de la politique, car je ne suis pas issu d’une famille de militants.

Les bombes tombent sur Rafah et nous disons toujours halte aux massacres, stop aux destructions et à la tuerie. La seule décision de suspendre les approvisionnements en armes américaines à Israël - dont les stocks seraient de trois à dix jours - pourrait être un moyen de contraindre Benyamin Netanyaou d’arrêter le carnage à Gaza. Pour construire une issue positive et pacifique à ce conflit, il faut créer l’État palestinien et le reconnaître, c’est la clef d’une paix durable.

Le 18 mars, Emmanuel Macron lançait l’opération « Place nette XXL », véritable campagne de lutte contre le narcotrafic sur le territoire national. Pour ce faire, de très nombreux fonctionnaires (police nationale, gendarmerie, douanes, police municipale…) ont été mobilisés.

Un mois plus tard, l’exécutif dressait un bilan pétri d’autosatisfaction et de nombres divers : neuf opérations antidrogues pour 3 814 interpellations, 599 personnes déférées devant un juge, 260 comparutions immédiates, 186 mandats de dépôt, 83 ouvertures d’informations, plus de 500 armes saisies, quatre tonnes de drogues et 20 millions d’euros d’argent frais. 

Un rassemblement de soutien au projet « Ecocombust » a mobilisé plus de 500 personnes le 17 avril dernier sur le site industriel de Cordemais. Sophie Binet, Secrétaire confédérale de la CGT, Sébastien Ménesplier, Secrétaire de la Fédération CGT de l’énergie, étaient présents sur les bords de Loire pour apporter leur soutien à ce projet industriel pensé et construit par les salariés eux-mêmes.

Le scrutin du 9 juin sera marqué par une nouveauté en matière de procuration. Cette année, il existe trois manières de donner sa procuration. Tout d’abord, depuis la période du Covid, vous pouvez continuer à donner procuration à l’ensemble des électeurs, quelle que soit sa commune. Cependant, un électeur ne peut pas porter plus d’une procuration. Pour établir celle-ci, le mandant peut choisir entre les options suivantes :

Dans le cadre des élections européennes du 9 juin prochain, une réunion - débat est organisée le vendredi 24 mai à 19h00, salle Agnès Varda, 11 rue des sports aux Sorinières.

Une soirée d’échanges qui portera sur les propositions de notre liste La Gauche unie pour le monde du travail, qui reprend les thématiques des salaires, des services publics, de l’industrie et de l’agriculture. Les intervenants suivants seront présents : 

Intervention d'Eric Couvez sur groupement de commandes pour les contrats d'achat direct d'énergie renouvelable et marché publics associés pendant le conseil de Nantes métropole du 12 avril 2024.

Intervention de Robin Salecroix sur les Conclusion du Grand Débat : « Fabrique de nos villes : ensemble, inventons la vie de demain »

Intervention d'Eric Couvez sur les évolutions de l’offre et des tarifs des lignes régulières de transport en commun en conseil de Nantes Métropole du 12 avril 2024.

Intervention de Pascale Robert en faveur de l'aide d’urgence en faveur des populations civiles à Gaza avec le comité français pour le fonds des nations unies pour l’Enfance (UNICEF) en conseil métropolitain du 12 avril 2024.

Le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, est une temps fort de rassemblements à travers le monde, l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes, de fêter les victoires et acquis, de faire entendre les revendications et de travailler à l’amélioration de leur situation. Cette journée permet de faire la lumière, notamment, sur les structures mises en places et œuvrant au long cours pour assurer aide et assistance aux femmes mises en difficulté.

Pages

Souscrire à Nantes Métropole RSS